Objectif 2032 - ]banques de questions & + si[

Quels arts pour quelles rues ? Le chantier Objectif 2032 ne se contente pas de donner des réponses : il vous invite à poser les questions !

Fondation du chantier triennal Objectif 2032
Atelier collectif, via le protocole ]banques de questions & + si[ avec François Deck
Le 22 août 2012 au Festival d’Aurillac

Le processus Banque de questions propose une mise en discussions en suivant des protocoles spécifiques de questionnements, fondés sur la mutualisation des compétences et des incompétences.
Pourquoi recourir à la démultiplication des questions ? La question suspend le vrai du faux, elle favorise les hypothèses ; les ensembles de questions génèrent de nouveaux problèmes...qui sont des ressources en puissance.
L’objectif de cet atelier : formuler et valider ensemble des interrogations que l’on aura envie d’explorer tout au long du chantier Objectif 2032, sur le devenir des arts dans l’espace public.
Assemble_e_light



En savoir plus sur ]banques de questions & + si[

]banques de questions& + si[ développe des processus de débat depuis 1995 (urbanisme, travail, éducation, architecture, équipement culturel, etc.).


Ressources de la question

  • La question suspend le vrai du faux.
  • La question favorise les hypothèses.
  • La question relativise la place de l’opinion au profit de connaissances partagées.
  • La question nécessite de condenser son expression.
  • La condensation de la question permet de juxtaposer des énoncés hétérogènes.
  • Les ensembles de questions génèrent de nouveaux problèmes.
  • Répondre aux questions telles qu’elles sont posées ou prendre l’initiative d’en fabriquer de nouvelles. Telle est la question.


:: jeu [ 2H20 ] - BANQUE DE QUESTIONS OBJECTIF 2032

Le 22 août au Festival d’Aurillac, plus de 50 participants ont joué au jeu suivant, conçu par François Deck :

Protocole_BDQO32img
  • Chaque participant(e) inscrit son nom sur un petit papier avec son mail pour recevoir la banque de questions.
  • Les participant(e)s peuvent commencer à rédiger des questions sur des post-it durant les exposés selon la loi des libres associations, quel que soit le sujet.
  • Chaque personne entre dans la banque de questions en 1. avec 3 questions.
  • Toute question est bonne. Chacun(e) est légitime pour poser des questions.


1. Tour de table / TABLES DE 8 [ 40’ ]

  • Rédaction de 3 questions minimum par personne
  • Constitution d’un pot commun de questions rédigées sur des coupons.
  • Le jeu est battu coupé et distribué (3 cartes par personnes).
  • Si une personne reçoit une de ses propres questions, elle la remet au pot et en tire une autre.
  • Une première personne est tirée au sort et s’exprime à partir de la question en main. [ parole limitée à 2’ pour chacun ]
  • La personne suivante peut s’exprimer à partir du moment où elle peut mettre en relation une des questions qu’elle a en main et la question exposée.
  • Lecture des questions restantes.


2. Conversation / TABLES DE 5 [ 30’ ]

  • Chacun arrive dans la conversation avec la question qu’il(elle) souhaite.
  • La conversation a pour piliers les 5 questions sélectionnées. Comment tisser des liens entre elles ?
  • À la fin de la conversation les 5 personnes doivent identifier une question qui peut être composite (plusieurs questions associées = problème).
  • Chaque nouvelle formulation est saisie en direct et projetée au vu de tous.


3. Débat / ASSEMBLÉE [ 50’ ]


  • Débat ouvert avec modérateur.
  • 3 questions sont choisies par l’assemblée, parmi les formulations projetées.
  • Le débat consiste à discuter chaque question ou problème proposé. Ce qui est formulé sous forme de question est ajouté au problème discuté.
  • Le débat met en évidence les questions les + importantes, les questions substantives et procédurales.
  • L’ensemble des questions et des problèmes énoncés rejoindra un document intitulé : Banque de question du 22 août 2012, Objectif 2032 restitué à chacun(e) des participant(e)s
SousGroupes5_light


4. Réflexions sur le protocole et la séance [ 10’ ]

:: Les Résultats - Banque de question du 22 août 2012, Objectif 2032

Ci-dessous, les 10 questions et problèmes énoncés par chaque groupe de 5 personnes. L’assemblée en a choisi trois (en gras) pour le débat :
  1. Le choix d’écrire et de créer pour les arts de la rue a-t-il pour motivation d’instaurer un rapport particulier avec un public ? Et la recherche d’un nouveau spectateur ?
  2. L’artiste peut-il être générateur d’espace(s) public(s) dans les usages comme dans les représentations ?
  3. Comment valoriser les retombées citoyennes, économiques, humaines et sociales des arts dans l’espace public ?
  4. En quoi les formations artistiques déterminent-elles l’avenir des arts de la rue ?
  5. La réception de l’oeuvre n’étant pas systématique dans l’espace public, peut-on dire que l’espace de l’intime est le prochain territoire à conquérir ?
  6. Est-ce que l’évolution du contexte politique, sociologique, architectural, va induire un changement dans les esthétiques et permettre de réouvrir ou réduire la liberté de l’artiste ?
  7. Dans la création d’un projet utopiste, devons-nous couper la tête des pouvoirs actuels (directeurs, directeurs artistiques…) et mettre en place des coordinations, des équipes pour tisser de nouveaux liens entre créations et espaces ? Les arts de la rue sont-ils le baromètre de la démocratie ?
  8. Comment libérer les espaces publics en y déployant des expressions artistiques au plus près des gens et de leur territoire ?
  9. Les arts de la rue sont-ils une exception culturelle ? En quoi ? Est-ce nécessaire ? Comment faut-il décloisonner ?
  10. N’est-ce pas urgent de se rebeller contre les questions et les réponses toutes faites, si l’on veut laisser s’épanouir, d’ici 2032, un nouveau sens politique de l’art ?
L’ensemble des 180 questions produites par les participants tout au long du jeu ont été retranscrites.

Chaque question s’est vu attribuer deux mots clefs par François Deck. Les questions ont ensuite été classées suivant ces mots clefs, selon deux classements :
  • Télécharger la Banque de Questions - Classement 1 avec les mots clefs suivants : académie, argent, art, art de la rue, art public, artiste, attention, commencement, compagnie, concentration, coordination, décision, dette, ennemi, espace, espace privé, espace public, esthétique, exception, expérimentation, faille, famille, festival, finalité, formation, frein, futur, imprévu, invention, liberté, mutualisation, oeuvre, off, partage, pertinence, pessimisme, philosophe, politique, présence, projet, prospective, public, question, ralentir, règle, réseaux, rôle, rue, sécurité, singulier, stratégie, téléologie, travail, urbain, urbanisme, valorisation.
  • Télécharger la Banque de Questions - Classement 2 avec les mots clefs suivants : acquis, acteur, amont, animal, animateur, appliqué, art, artiste, artiste de salle, atout & manque, avenir, capacité, changement, chercheur, civilité, cloisonnement, collectif, concernés, condition, conjecture, conservatisme, contingence, création, crédit illimité, critère, critique, culture, débat, décroissance, définition, démocratie, détermination, dissipation, école, économie, écriture, égarée, émancipation, entreprise, environnement, espace, espace commun, espace intime, espace public, espace urbain, évaluation, festival, fondamentaux, foutoir, fuite, futur, gourmet, gratuité, identité, imaginaire, impact, impertinence, internet, interstice, intime, jeu de société, lézard, libération, liberté, lieu, limite, master culturel, mettre, migrant, modalité, modification, motif, moyens, nature, nécessité, numérique, off, opportunisme, paiement, parc d’attraction, parité, parler, participation, pérennité, période, place, pratique, présent, privé, processus, public, question, questionnement, raison, rassembler, rebelle, réglementation, réinvention, remboursement, repère, résistance, respect, responsabilité, richesse, rural, ruraliste, sans rue, sécurité sociale, sociologie, spectacle, spectacle fixe, spectateur, stratégie, structure, subjectivité, sujet, technique, théâtre de place, théâtre-espace, trahison, transformation, transmission, travailleur, usage, valorisation, vieillissement, vivre ensemble.

 

Bookmark and Share