• Festival d'Aurillac 2017


    Cliquez sur les onglets à gauche pour accéder à la programmation

    2017 2

    La rue, ce merveilleux théâtre de tous les instants

    Le théâtre de rue rassemble en toute liberté dans nos espaces publics,
    il intrigue, il perturbe, il déboussole,
    il fait rire, courir, danser.
    Le théâtre de rue fait pleurer de bonheur !
    Il fait crier de joie !
    il procure des vertiges, fait tourner les têtes à droite à gauche,
    il fait applaudir et fait huer.
    Enfin, c’est son objectif de ne rien laisser tranquille dans nos esprits et dans nos corps.
    Le théâtre de rue remet chaque année en route les turbines à idées,
    une manière de rafraîchir et d’éviter d’éventuels engourdissements esthétiques !

    La réunion humaniste qu’il provoque ici en Aurillac, faut-il le rappeler, est exceptionnelle et ne ressemble à aucune autre !
    Ce n’est en aucun cas une féria ni un carnaval, même si nous sommes cousins.
    Ici, c’est une concentration d’inventions littéraires, théâtrales, chorégraphiques, musicales et graphiques en tout genre, une ode générale à la conversation à toute heure du jour et de la nuit, une divagation initiatique qui régénère les convictions d’une communauté de partage en les remettant en jeu à tout instant.

    Ici, en Aurillac, un peu sur le toit du monde nous faisons des confidences aux étoiles et écoutons parfois l’infini écho de nos rêves d’un monde idéal.

    C’est la belle vie…
    Mais pas que ; pendant ces quatre jours on se débat et on débat pour plus d’égalité , pour l’accès à la connaissance, pour trouver la façon la plus efficace d’éradiquer les misères sociales et d’éviter les violences de castes, pour stopper les combats nourris d’incompréhensions entre liberté et sécurité !

    Tout ceci est fragile et nous le savons depuis 32 ans en Aurillac, que l’art dans les espaces publics est ce qui est le plus dangereux pour le moral de notre société, car il est le reflet direct et flagrant de notre niveau de tolérance à l’étrange étranger, le fil s’est tendu ces derniers temps et le maintien de cet « équilibre » culturel se doit d’être notre obstination.

    Pas de répit pendant ces quatre jours !
    La chasse à la mauvaise foi et aux contradicteurs parasites est ouverte ; sans retenue spectateurs et acteurs traqueront tout signe de régression culturelle et sociétale !
    Avec comme arme de pure résistance le corps réduit parfois à sa plus simple expression, le corps costumé, le corps travesti, le corps chantant, le corps torturé, malmené, le corps rempart extrême dressé contre toutes les xénophobies et tous les racismes !

    Ce corpus est celui de la rue, des parkings, des terrains vagues, des petits matins, des places bondées, celui des ciels étoilés, abandonné et rassasié.

    Le chant du « brâme culturel » devrait raisonner encore une fois sur les monts du Cantal cet été en août et c’est tant mieux pour la jouissance !

    Une édition 69 pour faire l’amour pas la guerre !

    Jean-Marie Songy
    Directeur du Festival d’Aurillac et du Parapluie


    Visuel 2017 ©Jennifer Espagna d'après une illustration de Henri Galeron

  • AlixM -

    AlixM

    "BRAME ou tu me vois crier, Papa"


    Un chasseur dans le rôle du guide, une partie de chasse pour débusquer, mordre, traquer l'enfant qui est en chacun de nos « connards » sauvages profonds. À travers un parcours de symboles, d’images, d’horizons ratés, de secondes d’amour, de rages trop longtemps dissimulées, d’étreintes, de récréations, d’air respirable, d’une famille recomposée, d’une voiture turbo diesel, il faudra courir après soi-même sans jamais se perdre et sortir de cette chasse, grandi, changé, tâché, marqué, amoureux, ébahi, affamé, dégoûté…

    Il y a là une question d'esprit qui se débat : cet esprit c'est celui de l'absurdité du monde, de l'impuissance de l'humain à la quiétude de l'âme, du rapport au sauvage en chacun de nous, de la quête de justesse avec tout le monde et luimême, de la recherche de jolis abcès sociétaux à éclater, d'un humour situationniste sombre et cocasse, de la moquerie ancestrale héréditaire, de la consanguinité philharmonique, d'étreintes avec les enfants que nous avons été (en espérant qu'ils ne sont pas morts), d'une pédophilie théâtrale…

    BRÂME ou Tu me vois crier, Papa ?, un traité de petits personnages et de grosses images à abattre, une tentative de partie de chasse à cours libertaire.


    Les 24, 25 et 26 août
    durée : 2h - spectacle en accès payant
    pour adultes et enfants à partir de 14 ans


    La compagnie AlixM recherche des volontaires pour son spectacle.
    Plus d'infos en cliquant ici
  • BOT -

    BOT

    "Ramkoers"


    Ramkoers (littéralement « aller au clash ») est un concert de grosses machineries et de chansons raffinées qui fait la part belle à des compositions subtiles !

    Dans cette performance musicale et visuelle, les musiciens ne considèrent rien comme acquis, pas même leurs propres instruments et font naître sous nos yeux un spectacle exaltant.

    Au début, rien d’autre qu’un sol nu, puis une énergie communicative envahit le plateau. La compagnie Bot défie le public pour l’inciter à oublier son petit confort et vivre de nouvelles aventures.
    Ne manquant pas d’humour, cette expérience hors du commun et sans aucune morale, crée parfois un climat d’effroi.

    En tout simplicité, la compagnie Bot continue ses recherches dans son laboratoire d’ingéniosités pour détendre le climat ambiant grâce à un courant musical inventif et sans limite.
    Des matériaux sans intérêt se révèlent plus résistants que jamais : ferronnerie, descentes de gouttières et barils rouillés seront les instruments fracassants de ce concert que vous n’êtes pas près d’oublier !


    Le 22 août dans le cadre des Préalables
    et les 23 et 24 août

    durée : 1h - spectacle en accès payant

  • Cirkatomik -

    Cirkatomik

    "Le Plus Grand Défilé des Petites Coutures"


    La mode… ce cycle du prêt à porter qui sollicite nos contrariétés vestimentaires du matin, nos premières angoisses post journalières.
    Pas facile d’être original ! Pour autant, faut-il l’être à tout prix ? Faut-il se faire remarquer ? C’est ce que François Fillure tente de résoudre le temps de son «très particulier» défilé de mode. Ce couturier a trouvé l’inspiration dans les disparitions de ces « futures » épouses… toutes disparues les veilles de défilé. Une mode a à peine détruit une autre mode qu'elle est abolie par une plus nouvelle, qui cède elle-même à celle qui la suit et qui ne sera pas la dernière…c’est ce que disait La Bruyère, les Caractères... et c’est ce que réalise François Filure !

    Le Défilé de Mode des Petites Coutures réunit sur scène une trentaine de participants bénévoles à une équipe professionnelle. Même si l’histoire du spectacle est déjà écrite, elle ne peut avoir lieu qu’avec la participation de ces 30 personnes, et donc en ce sens elle reste unique. Ils ont un vrai rôle, ils ne sont pas figurants.
    Sur scène, aucun mannequin, aucune star… ce sont les « petites mains » (jouées par les participants), les travailleurs de l’atelier de couture qui présentent la collection. Des créateurs aux consommateurs !


    Les 23, 24 et 25 août
    durée : 1h - spectacle en accès gratuit


    La Compagnie Cirkatomik recherche des volontaires pour son spectacle.
    Plus d'infos en cliquant ici
  • Cirque Inextremiste -

    Cirque Inextremiste

    "Exit"


    Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, public bien aimé,

    En vertu des nouvelles lois sécuritaires protégeant l’épanouissement des êtres humains face aux potentiels dangers divers, le Cirque Inextremiste déclare se dégager (durant la représentation du spectacle Exit), de toute responsabilité en cas d’accident de quelque nature que ce soit ou de dommage sans aucune exception ni réserve, impliquant, vous, lecteurs attentifs, ou toutes autres personnes, animaux, véhicules et généralement tous objets et biens quelconques rencontrés dans le cadre du spectacle ou sur les installations empruntées.

    En tant que spectateur, passant curieux ou programmateur averti, je déclare être conscient que ma présence sur le lieu du spectacle, entraîne des risques pour ma propre personne et tout autre être vivant présent autour de moi.
    Je déclare accepter ces risques en pleine connaissance de cause et ainsi renoncer à tout recours contre le Cirque Inextremiste et ce, nonobstant l’état du lieu de spectacle, des installations diverses, et des moyens de sécurité mis en place (ou pas).
    Le Cirque Inextremiste tient à préciser que l’ensemble du personnel de la compagnie est en cours d’acquisition des habilitations nécessaires à ses activités.

    La lecture de ce présent texte entraîne automatiquement son approbation, néanmoins vous avez toujours la possibilité de le signer.

    À.............................................. Le ...................................
    Structure ou nom personnel :
    Signature précédée de la mention « lu et compris »


    Les 24, 25 et 26 août
    durée : 45 mn - spectacle en accès libre

  • Cirque Inextremiste -

    Cirque Inextremiste

    "Extrême Night Fever"


    L'extrême Night Fever est avant tout une fête unique, à voir, à ouïr, à danser et surtout à vivre. Ce n'est pas une soirée où tout peut arriver mais où tout arrive.

    Au programme : Des artistes à goûter, une brume aux senteurs aphrodisiaques, des irréalités visuelles, des découvertes tactiles, une envolée auditive à transformer un sourd en dervish. Un monde imaginaire pour les enfants et les inadaptés. Une cellule psychologique sera proposée aux personnes ayant manqué la fête. Et quoiqu'il arrive, cela restera entre nous !

    Pour ce projet, la famille Inextremiste s'agrandit. Treize personnes, artistes musiciens, circassiens et techniciens se réunissent pour une soirée à vivre comme si c’était la dernière !


    Du 23 au 26 août
    durée : 1h30 - spectacle en accès payant

  • Cie Bouche A Bouche -

    Compagnie Bouche à Bouche

    "Tentative(s) De Resistance(s)"


    Et si la Marianne de plâtre qui symbolise la République se mettait soudain à parler, ici et maintenant ? Dans Tentative(S) de Résistance(S), Marie-Do Fréval met en jeu nos résistances et nos impuissances comme les deux versants d’une même médaille.

    Provocante et joyeusement délurée, elle incarne 5 personnages qui se succèdent avec la même urgence : une vache, une vieille, une incarnation féminine du général de Gaulle, une Marianne de cabaret et une créature inspirée des années les plus turbulentes de Niki de Saint-Phalle. Le temps est limité et tous sont interrompus. Ce projet citoyen interroge le sens du monde, questionne les codes de représentation du corps de la femme dans l’espace public, agite nos symboles et provoque l’autre tout en fédérant le public autour d’une parole engagée et chaleureuse. Marie-Do Fréval se met en jeu dans une réelle performance avec son texte franc et libre dont les interprétations fortes font écho aux questions politiques et sociales que nous traversons.

    Elle ne cache pas que ce spectacle est aussi un projet citoyen : rester vivant par l’art et, en faisant usage d’une langue viscérale, porter un regard sur le monde, sur l’actualité, sur la liberté d’expression.


    Du 17 au 20 août dans le cadre des Préalables
    Le 17 à Saint Mamet La Salvetat, le 18 à Arpajon-sur-Cère,
    le 19 à Laroquebrou et le 20 août à Saint-Cernin

    et du 23 au 26 août
    durée : 55 mn - spectacle en accès libre
    pour adultes et enfants à partir de 14 ans

  • Compagnie Off -

    Compagnie Off

    "Wild Side Story"


    À la frontière de deux villes, sous un pont d’autoroute au flux bruyant et incessant s’étend un terrain-vague inscrit dans le bitume, lieu de non-vie hérissé de béton, aire de jeu que se partagent et se disputent deux clans ennemis.
    Capulet et Montaigu, vieillards séniles et ridicules, semblent avoir oublié l’origine du conflit qui les oppose. La querelle, mise en sourdine lorsqu’il s’agit d’affronter une tierce autorité, perdure néanmoins chez la jeune génération, menée par Tybalt et Mercutio, tous deux prompts à en découdre.
    Seul Doc, dealer d’oxygène pur, tente d’apaiser leur conflit.
    Lors d’un bal chez les Capulet, Roméo, fils de Montaigu, tombe nez-à-nez avec une créature étrange et sublime. Dès le premier regard, un désir puissant les attire irrésistiblement l'un vers l'autre…
    Librement adapté de Roméo et Juliette, en surimpression de West Side Story, Wild Side Story met en exergue une génération tourmentée avide de sensations fortes, et s’attache à faire revivre un amour impossible, qui tente désespérément d’échapper à la fatalité engendrée par une société vampirisante et intolérante.

    Wild Side Story, une histoire tragique, violente et sensuelle, à l’ombre d’un pont sous lequel ne coule plus que le sang des amours sacrifiées.


    Les 23, 24 et 25 août
    durée : 45 mn - spectacle en accès payant


    La Compagnie Off recherche des volontaires pour son spectacle.
    Plus d'infos en cliquant ici
  • Garniouze Inc -

    Garniouze Inc.

    "Je m'appelle"


    « Je m’appelle » retrace la lancinante cohorte des victimes d’un siècle de guerre économique mondiale. De Rodez à Saïda, de Pointe-à-Pitre à Séville, des typographes, mineurs, caristes, employés saisonniers se succèdent dans une série d’histoires d’œuvriers portées par un auto-entrepreneur du bitume sur un texte d’Enzo Cormann.

    « Quels abîmes de silence les tonitruantes parades de cette fin de XXème siècle, travestissement « kitch » de l’Histoire, s’acharnent-elle à emmurer ? »


    Du 17 au 20 août dans le cadre des Préalables
    Le 17 à Teyssieu (46), le 18 à Siran, le 19 à Vézac et le 20 août à St-Jacques des Blats

    et les 23, 24 et 25 août
    durée : 30 mn - spectacle en accès libre

  • Ilotopie -

    ilotopie

    "La recette des corps perdus"


    La faim d'autrui est bien naturelle. C'est ce cannibalisme social promut par le libéralisme concurrentiel et celui plus archaïque, qu'explore ilotopie dans ce « spectacle-apéritif ».

    Les acteurs « s'ouvriront » à l'appétit des spectateurs, proposant par leur personnalité la meilleure partie d'eux-mêmes à dévorer.

    Ici, on peut manger des inconnus car leurs corps sont écrits en nourritures, en mets, en délices, en offrandes. Bien que chaque rencontre et chaque drame soient instantanés, ce sont les récits comestibles de tous ces accidents affectifs que le public va dévoiler lui-même dans cette « recette des corps perdus ».


    Les 25 et 26 août
    durée : 1h - spectacle en accès libre

  • La Française de Comptages -

    La Française de Comptages

    "Vous en voulez."


    "Vous en voulez." propose d’assister mais également de participer à la création d’une "reality-fiction" et à son tournage en direct et simultané. Dans un univers retro-futuriste, "Vous en voulez." pose un regard critique et ironique sur une société consommatrice d’images et de sensations, une société où le divertissement érigé en culte suprême serait le dernier espace d’expression populaire, où la concertation serait réduite au choix binaire d’un j’aime / j’aime pas.
    Une société où information et anecdote, nivelées par le désir de séduire et soumises aux règles démagogues d’un merchandising tout puissant ne se distinguent plus.
    Un regard caustique sur une culture formatée autoréférentielle qui s’exprime à travers les codes qu’elle fabrique, une culture qui glorifie la gloire et admire l’admirable en célébrant la célébrité.
    "Vous en voulez." c’est le triomphe de l’emballage sympa, la victoire par K.O. du trop cool sur le très bien.


    Les 24, 25 et 26 août
    durée : 1h20 - spectacle en accès libre


    La compagnie La Française de Comptages recherche des volontaires pour son spectacle. Plus d'infos en cliquant ici
  • Les Arts Oseurs -

    Les Arts Oseurs

    "Les Tondues"


    Entre 1941 et 1946, 20 000 femmes furent tondues sur les places publiques, dans l’ensemble du territoire français, accusées d’avoir eu des relations privilégiées avec les allemands.
    Des millions de gens ont assisté à ces tontes. Et nous n’en savons rien ou si peu.

    « Les Tondues », c'est l'histoire d'une quête à travers la ville.
    Un spectacle qui cherche des traces, interroge les silences de tous ceux qui se sont tus.
    Qui tente de comprendre ce qu’il s’est passé parce que c’est notre histoire et que parfois l’histoire recommence.
    Il y aura un jeune homme, une femme qui chante et une vieille femme.
    Un piano roulant et des silhouettes de papier collées sur les murs.
    Une déambulation portée par cinq artistes croisant théâtre, danse et musique où fiction et réalité se mêlent pour un moment plein de rage, d’amour et de mélancolie.


    Du 23 au 26 août
    durée : 1h30 - spectacle en accès libre

  • Ordinary Damaged Movements -

    Ordinary Damaged Movements

    "Oracles"


    Oracles est une action fragmentée, une poétique urbaine conçue sous forme d’instantanés. Des vignettes, des sublimations, des traces, des apparitions spectrales qui viennent questionner nos habitudes et mettre à nue notre réalité.
    Dans notre environnement submergé par la profusion, la publicité, la fulgurance des icônes, le Big Data, les idéologies et les slogans, les mouvements ordinaires endommagés sont autant d’entorses venus détourner notre marche quotidienne, notre frénésie et nos gesticulations et apparaissent comme des rituels contemporains en résonnance au fracas du monde. Une remise en question de la norme qui procède en écho aux codes de la modernité, du zapping, du collage, du cut up et de la compulsion fétichiste que nous entretenons avec le réel.

    Quatre actions sont proposées. Chacune met en tension deux univers distincts, en s’appuyant toujours sur une figure guerrière propre à différentes cultures en lien avec la biographie de l’auteur. Par un travail de détournement il s’agit de re-questionner nos représentations du monde et notre conception patriarcale du pouvoir.

    - As Far as birds can see
    - Dorées sont nos chaînes
    - Fresh Drinks for dogs ans stones
    - Toutes les terres sont conquises


    Du 23 au 26 août
    durée : 40 mn par performance - spectacle en accès libre

  • Pudding Theatre -

    Pudding Théâtre

    "Géopolis"


    Dans la nuit de votre ville, il sera une fois un camion. Chargé. Enormément. À l’image de ceux qui traversent le désert.
    Sur la grande place de votre ville. Il sera une fois un pays. Un pays imaginaire situé quelque part dans notre monde connu.
    Et huit individus. Chacun sa vie. Son métier. Sa famille.
    Il sera une fois une crise. D'abord simple crise mondiale, qui d'enfler, qui de grossir, déchirera fatalement notre pays, jusqu'à bouger ses frontières. Jusqu’au chaos.
    Il sera une fois, nos personnages avec leurs joies et leurs doutes.
    Et vous, qui les regarderez. Et vous, qui serez bousculés. Et qui, sans rien comprendre, les comprendrez.

    Comment quitter son pays ? Comment comprendre qu’il est temps de le quitter ? Comment se sauver en abandonnant sa terre ? Comment choisir de rester en espérant que derrière le chaos pointe l’espoir de la reconstruction ? Comment décider quand on n’a plus le choix ?
    Pour s'affranchir d’un moralisme bien pensant, pour ne pas se poser en juge d'un problème universel à la fois contemporain et millénaire, Pudding Théâtre propose une réponse empathique aux bouleversements du monde.


    Les 24, 25 et 26 août
    durée : 1h17 - spectacle en accès libre

  • Teatro del Silencio -

    Teatro del Silencio

    "Oh ! Secours"


    Oh ! Secours est un voyage dans l’univers de Samuel Beckett à travers le dialogue poétique de Beckett et Godot, laissé par le dramaturge chilien Juan Radrigán.

    Oh ! Secours convoque les différents personnages beckettiens et leurs histoires, évoque ces questionnements sur l’absolu, sur notre existence et celle de Dieu, sur l’errance et le vide de l’attente avec l’humour que Beckett et Radrigán aimaient tant.

    Dans un langage propre au Teatro del Silencio, mêlant mime corporel dramatique, danse, cirque, au rythme d’une musique jouée en direct, Oh ! Secours nous fait redécouvrir ces auteurs, qui n’avaient probablement jamais rêvé d’exister dans la rue.


    Les 24, 25 et 26 août
    durée : 1h - spectacle en accès libre


    La compagnie Teatro del Silencio recherche des volontaires pour son spectacle. Plus d'infos en cliquant ici
  • Thé à La Rue -

    Thé à La Rue

    "Dévêtu(e)"


    Dans une ambiance mi-thalasso mi-fête foraine, Dévêtu(e) questionne notre rapport au corps.
    Qu’en est-il de ce corps que l’on passe son temps à stimuler, à dénigrer ou encore à glorifier ?

    Dans l’espace Dévêtu(e), vous serez invités à déambuler librement, à ouvrir les portes, à décrocher les casques, à regarder dans les boîtes et surtout à profiter pleinement de toutes les attractions.
    Partez à l’exploration du corps sans tabou ni provocation, au travers d’une douzaine de propositions mêlant théâtre, danse, arts numériques...

    Dans chacune de ses créations, la compagnie du Thé à la Rue expérimente de nouvelles formes d’expression au service d’un même sujet.
    Avec Dévêtu(e), elle interroge le corps sans prétention et avec légèreté pour peut-être mieux se concilier avec le sien et celui des autres…

    Enfilez votre peignoir, restez curieux et lancez-vous à corps perdu dans cette aventure bienveillante !


    Du 23 au 26 août
    durée : 1h30 - spectacle en accès payant
    pour adultes et enfants à partir de 16 ans

  • Theater Titanick -

    Theater Titanick

    "Alice on the run"


    Des millions de personnes sont en fuite… partout dans le monde…
    Victimes de guerre, de persécutions politique, religieuse ou sexuelle, elles n’ont pas d’autres choix que de tout quitter et abandonner une existence doucement construite.

    Inspiré de l’oeuvre de Lewis Carroll, Alice on the run raconte ce voyage, tantôt cruel, tantôt salutaire, à travers des contrées inconnues, peuplées d’étranges et curieux personnages ; une métaphore de l’odyssée de tous ceux à la recherche d’un nouveau chez eux.

    Des cubes mobiles, tour à tour maison, barque de fortune, île, prison ou gare frontalière, laisseront la place à un gigantesque tableau d’échecs pour l’affrontement final.

    Alice saura-t-elle trouver un nouveau foyer ?


    Le 25 et 26 août
    durée : 1h15 - spectacle en accès libre

  • Théâtre Group' -

    Théâtre Group'

    "Départ Arrêté - Les Rois du Rallye"


    La - auto-proclamée - team « Van Der Göber Racing Team » débarque avec sa Sierra numéro 46 pour courir le fameux Rallye des Platanes.
    L’équipe s’affaire aux derniers préparatifs et s'installe pour le départ, à l'emplacement prévu, au Parc Assistance.
    L'espace d'un instant, l'histoire et l'intimité de cette petite équipe férue de rallye et de course de côte se dessine.

    François, Corinne et Memette, passionnés par ce sport auto populaire, révèlent leurs doutes, s’amusent à rêver, s’organisent pour la chasse au podium, refoulent l'angoisse de la panne...
    On s'y croirait presque… On y est !

    Théâtre Group' propose une peinture réaliste d'un milieu qui ne lui est pas étranger, avec ses personnages attachants, drôles, décalés, plein d'amour et parfois ridicules.


    Les 15, 16, 17, 19, 20 et 21 août dans le cadre des Préalables
    Le 15 à Marcolès, le 16 à Sansac de Marmiesse, le 17 à Jussac, le 19 à Neuvéglise, le 20 à Maurs et le 21 août à St-Illide

    et les 23, 24 et 25 août
    durée : 1h15 - spectacle en accès libre

  • Compagnie Vlovajob Pru -

    Vlovajob Pru

    "Radio Vinci Park"


    Dans l'espace d’un parking souterrain, lieu de tous les fantasmes liés à nos enfers contemporains de l'urbanisme, se déploie un inquiétant rituel motomachique.

    Sur le son de Radio Vinci Park deux personnages, dont un motard, se livrent à un rituel - domptage, parade amoureuse, enlèvement, duel, agression… qui transforme le parking en arène.


    Les 23 et 24 août
    durée : 45 mn - en accès payant
    pour adultes et enfants à partir de 14 ans