Visuel ODM

mediaplayer neutre

ORDINARY DAMAGED MOVEMENTS
"Oracles"

En résidence de création au Parapluie du 27 avril au 6 mai 2017
Etape de travail et rencontre le vendredi 5 mai à 19h
tout public à partir de 12 ans

 


 

ORDINARY DAMAGED MOVEMENTS est une cellule performative et musicale créée par le performer Otomo (aka Didier Manuel), artiste protéiforme, ancien fondateur et directeur artistique de la compagnie MATERIA PRIMA art factory et co-fondateur du Mouvement CHARNEL.
ORACLES est une action fragmentée qui consiste en des interventions rituelles en milieu urbain.
Conçus sous la forme d’instantanés, ces mouvements ordinaires endommagés apparaissent comme des rituels contemporains.
Entre icônes de mode et fétichisme chamanique, ils viennent questionner le fracas de notre monde.
Chaque action, chaque trajectoire, est dessinée d’un jet. La tentative d’une Street Poetry comme il existe du Street Art.

 

Production : Cie Ordinary Damaged Movements-Nancy-Berlin, Compagnie TanZnoya.
«Oracles» a bénéficié du soutien de : La compagnie Ornic’ art, Le Festival «Préavis de désordre urbain», Le Festival «Corps-Matière» Compagnie L., Le Parapluie-Centre International des Arts de la Rue-Aurillac, La Compagnieie TanZoya.

Photo : Franck MNT

>> Les résidences 2017

 


 

Vidéo de Marc Guiochet Série Entre Vue. Une approche sensible autour de la mémoire avec les artistes de compagnies accueillies en résidence au Parapluie. Une exploration des champs et des formes culturelles d'expression avec un artiste sur des parcours de vie qui fondent les trajectoires. Un recueil de leurs savoirs et pratiques. Production ECLAT-ADICOM sous licence creative commons. (vous êtes libre de partager, reproduire, distribuer et communiquer l’œuvre)

logoASSOCIATION ECLAT
LE FESTIVAL D'AURILLAC - LE PARAPLUIE